• Cet instant même
    où je l’ai laissé passer
    Inconnu
    cet instant a suffi
    pour qu’il
    devienne
    souffle de vie

    Au crépuscule attendri
    par la brise, il a parlé
    Les mots ont sculpté
    l’ombre de ses pas

    l’air s’embrasa
    Sa bouche entrouverte
    respira un titre
    en spirale
    empreinte d’un rêve


    votre commentaire
  •  

     

    Les nuages flottent

           senteur de poudre

                        On se souvient

    Le bruit du canon

           Nos esprits perdus

                   cognent

                        aux portes

                               fermées

                       d'un horizon

                                  en brisures

     

     


    votre commentaire
  • L’amour s’absente

    le corps part en lambeaux

    un pas, deux

    sans l’ombre

    de toi

    le souffle perd

    son goût d’azur

    Des doigts d’or

    entourent le fil

    d’une histoire

    qui casse

    Le mot s’efface

    dans ton absence


    votre commentaire
  • Sous les ombres lactées

    de l’amour

    brille

    un collier emperlé

    de ces heures fleuries

    entre tes mains

    Et les épines

    de l’interdit

    enfoncent leurs doigts

    dans les plaies

    d’un ciel couvert de

    vertiges


    votre commentaire
  • Les rivières ont leurs hélicoptères

    J’en ai vu un devenir libellule

    pour se faire bouffer par un poisson

    C’était un hélico écolo

    Le poisson, lui,

    s’est pris pour un sous-marin

    Il a torpillé un pêcheur planté sur la rive

    sous la pancarte d’une voie sans issue

    qui indiquait :« Tous à vélo !

    Tant pis pour les unijambistes !

    Tous à vélo ! »

    Un oiseau piaffe

    Il engueule

    le lever du jour

    et se rue sur son butin :

    Des cerises.

    Le goinfre ! il en jette

    la moitié par terre.

    Les noyaux tombent

    sur les courgettes du jardin

    Ça pullule de nos jours les jardins !

    Ça pousse comme du chiendent

     

    Effet de mode – effet de crise ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique