• J'entends les fantômes

    J'entends les fantômes d'hier

    Quand ils disaient toujours

    Inconscients des voyages

    Du verre fragile des mots

    Ils croyaient l'arbre immortel

    J'aimais déjà le vent

    Et le fil insaisissable de l'eau

    Je ne savais pas

    Les ravages de mes étés

    Combien

    Je préfère le soleil

    Et la simple ronde des jours


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :