• Le grillon

    Un grillon s'est blotti contre le chantepleure

    Des violons musardaient sur le seuil de l'amour

    Il ne nous fallait alors que bien peu

    Pour fuir en cet exode que l'on nomme le rêve

    Alors nous avons abandonné le port

    Et laissé un marin nouer le sel de nos lèvres.

     

    Un grillon s'est blotti contre le chantepleure

    Ta main a fait tourner les guéridons de mes yeux

    Il fallait que tu saches

    La poussière aurait pu te dire

    Au creux des lignes, dans ma paume

     

    Un grillon s'est blotti contre le chantepleure

    Il nous fallait bien peu, il fallait nos baisers

    Leur éclair comme l'écume d'un poignard

    Le cri d'un œillet blanc

    La neige que les doigts

    Fait tomber des archets

     

    Un grillon s'est blotti contre le chantepleure

    Mais le temps s'est vengé

    Ton regard a pâli, les rivières de toile

    Où nous aimions poser les radeaux de nos mots

    Filent entre des nids qu'ont fui les oiseaux

    Et le clair de la lune a cessé de chanter

    Sur les murs et les toits de nos châteaux de cartes

     

    Un grillon s'est blotti contre le chantepleure

    Est-ce lui, est-ce lui

    Que tu entends pleurer ?


  • Commentaires

    1
    genet
    Mardi 21 Juillet 2015 à 16:44
    Chante grenouille
    A chante grillon
    Chante pleure
    Contre la lumiére hagarde de la bougie
    La porte du coeur vagabonde
    Sur mur des lamentations
    Chante les maladresses d`approche
    Des gestes tricotés au point mousse
    Des rêves troués par le désir d`entente

    Nous n`irons plus en guerre
    La serre emprisonne nos fleurs d`amours rouges
    Cueillons leur tendre fraîcheur
    Buvons leur séve tendre
    Unissons nos chants
    Pour faire tomber les Murs de séparation
    Les cloaques de haine
    Les marécage
    2
    genet
    Mardi 21 Juillet 2015 à 16:54
    Suite
    Les marécages sans les nénuphards
    Du rire

    Chantons à l `unisson
    Grenouille et grillon
    L`atmosphére s`écarte en feux d `artifice
    Tout est grillade de bonne humeur
    Odeur sur odeur
    De rancoeurs
    Oubliées
    Un jour nous reviendrons
    C`est sûr.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :