• Pêche interdite

     

    votre main ne pêchera 
    plus
    les effluves marins

    la muraille a étendu sa solitude aux confins de mon corps

    les vaisseaux 
    éventreurs de lumière
    humaine

    abolissant les désirs 

    votre main s'évanouit de 
    mon paysage


    la langue qui m'a créée 
    n'incisera
    plus le parchemin de vos images

    ma paume se figera dans le bleu de mes paupières

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :