• Stand "Poésie Vivante" au festival "Gratte Monde" à l'Heure Bleue, Saint-Martin d'Hères

    Stand "Poésie Vivante" au festival "Gratte Monde" à l'Heure Bleue, Saint-Martin d'Hères

    Stand "Poésie Vivante" au festival "Gratte Monde" à l'Heure Bleue, Saint-Martin d'Hères

     

     

     

     

    Les 1er 2 et 3 décembre 2017

     

     

    Notre revue Poésie vivante sera présente sur un stand à la librairie des éditeurs du salon Gratte-Monde organisé par la Maison de la Poésie Rhône-Alpes à l'Heure-Bleue, vendredi après midi et samedi toute la journée. Les membres de l'association et tous les amateurs de poésie sont invités à venir nous voir mais aussi partager avec les autres stands, connaître d'autres éditeurs et d'autres poétes. un moment d'enrichissement poétique pour tous.

    Ce sera aussi l'occasion de présenter notre dernier numéro:

     

    Stand "Poésie Vivante" au festival "Gratte Monde" à l'Heure Bleue, Saint-Martin d'Hères


    votre commentaire
  • Médecin sans compétence

    Je commence l’auscultation

    De mon inscription dans ce monde

     

    J'ignore jusqu'où j'irai

    Mon destin est limite de vie

     

    C'est séduisant de sentir sa vie compromise

    Cornet de glace fondant dans la bouche

     

    Occupée à tenir

    Tel un peuplier dans la tempête

    Tout en verdure

     

    Résistant à la longue montée des ténèbres

    Traversée en sirène

    Je me laisse emporter

     

    Le radeau du Kon Tiki me conduit vers une aventure

    Entourée par le Pacifique

     

    Rire et moquerie s'acoquinent

    Jumeaux du voyage de la vie


    votre commentaire
  • Cet instant même
    où je l’ai laissé passer
    Inconnu
    cet instant a suffi
    pour qu’il
    devienne
    souffle de vie

    Au crépuscule attendri
    par la brise, il a parlé
    Les mots ont sculpté
    l’ombre de ses pas

    l’air s’embrasa
    Sa bouche entrouverte
    respira un titre
    en spirale
    empreinte d’un rêve


    votre commentaire
  •  

    Accrochés à la croûte terrestre

    par l’alphabet

    Oh tout ce qu’il permet

     

    Tous les morts de nos millénaires

    dessous la surface fertile

    n’écrivent plus

     

    Tournons tous dans le cosmos

    rythmé des temps

    planètes muettes

     

    Accrochés à l’écorce terrestre

    par quelques mots

    quelques rythmes

     

    Terre sans cadence

    planète muette tourne

    dans le noir

     

    Nous accrochés

    par quelques mots

    par quelques rythmes

     


    votre commentaire
  • les livres les objets 
    les pulls les souliers
    les disques les papiers
    le néant par nos mains projeté
    les murs vides
    les armoires esseulées
    leur vie par nos mains dissoute

    dans le cœur de nos cœurs
    un souffle
    dans le regard de nos yeux
    un silence
    ténu
    ténu
    le fil s’étirant vers l’infinie transparence
    rompu
    nos yeux sans retour
    nos cœurs à l’aventure
    le passé leur appartient

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires